LA CELLULITE


DEFINITION

Notre Institut de la Jambe propose un abord global des problèmes de cellulite et des amas graisseux résistants sur toutes les autres parties du corps

Cellulite et peau d'orange Anatomie de la cellulite

La peau

Elle est composée de 3 couches.

L’épiderme : La partie très superficielle épaisse d’un dizième de millimètre environ.

Le derme : Tissu conjonctif essentiellement constitué de fibres de collagène et d’élastine. Il est très vascularisé et d’une épaisseur de 1 à 3 millimètres.

L’hypoderme : Tissu graisseux d’épaisseur variable allant de quelques millimètres à plusieurs centimètres; il est constitué de cloisons conjonctives perpendiculaires à la surface de la peau qui s’insèrent à la face profonde du derme. Ces cloisons déterminent des lobules chargés de stocker les adipocytes.

Dans la cellulite, ces lobules graisseux augmentent de volume et font saillie à la fois dans le derme en profondeur mais aussi en surface.

Comme les cloisons inter-lobulaires ne sont pas extensibles la peau est attirée en profondeur ce qui donne l’aspect de « peau d’orange » et de capitons.

La cellulite

Elle est une augmentation de l’épaisseur de l’hypoderme associée à une augmentation plus ou moins importante du derme selon deux mécanismes :

  • Augmentation de la taille et ou du nombre des adipocytes.
  • Augmentation de l’infiltration d’eau dans les tissus.

La cellulite correspond :

  • A une altération du derme superficiel responsable de l’aspect de peau d’orange.
  • Et à une altération du derme profond et de l’hypoderme responsable du volume et de sa forme.

Elle touche surtout la région des cuisses et des fesses, mais elle peut aussi se situer sur l’abdomen, aux mollets et aux bras.

Selon les sondages, 80 % des femmes ont de la cellulite, et le reste de la population féminine pense qu’elle en aura !

La cellulite se retrouve plus souvent chez la femme, dont le gras sous-cutané est plus superficiel, la peau plus mince que chez les hommes, alors que ces derniers ont de plus des fibres structurées en diagonales moins propices à donner l’aspect peau d’orange.

Structure des cellules grasses sous-cutanées

Plusieurs facteurs sont à l’origine de la cellulite : l’hérédité, le sexe, le pourcentage de gras corporel, l’âge, l’épaisseur de la peau, la sédentarité, une hydratation insuffisante, de mauvaises habitudes alimentaires, le tabagisme, etc…

De plus, elle peut apparaître dès la puberté, après une grossesse ou à la suite de la prise d’anovulants, ce qui indique une possible influence hormonale.

Schématiquement, il existe 4 types de cellulite :

  • Graisseuse : Cellulite molle, indolore au toucher. Elle apparaît quand on pince la peau.
  • Hydrique (encore appelée « cellulite œdémateuse » ou « cellulite hydro lipodystrophie ») : Cellulite s'accompagnant d'une rétention d'eau importante.
  • Fibreuse ou fibro lipodystrophie : Cellulite dure et douloureuse au toucher.
  • Mixte

La cellule graisseuse déstocke sa vacuole lipidique composée de triglycérides en acides gras et glycérol grâce à une lipase. Elle stocke à l’inverse grâce à la lécithine.

Des études documentées scientifiquement ont montré qu’il n’y pas d’élévation significative des taux de lipides dans le sang à l’issue de ces déstockages.


Anatomie de l'adipocyte

L’adipocyte

L’adipocyte est une cellule sphérique composée d’une vacuole lipidique et de nombreux récepteurs alpha et béta sympathiques et stéroïdiens divers.

Les alpha–récepteurs extrêmement sensibles à l’insuline sont lipogénétiques et favorisent le stockage de la graisse.

Les béta-récepteurs sont lipolytiques et sont responsables de la fonte graisseuse.

L’adipocyte a la capacité de stocker les acides gras en les transformant en triglycérides (lipogenèse) et de déstocker les triglycérides en les re-transformant en acide gras (lipolyse).

Les triglycérides des tissus adipeux activés par la lipolyse lâchent leurs acides gras dans la circulation et sont utilisés par les muscles.

Le traitement anti-cellulite

Le traitement de la cellulite nécessite une approche globale, et non pas un seul traitement :

  • Adopter un régime alimentaire équilibré
  • Consommer moins de sel et de caféine
  • Faire davantage d’exercice contribueront aussi au traitement.

La finalité de la thérapeutique anti-cellulite est donc :

  • Restructurer le derme superficiel et donc tonifier le tissu conjonctif.
  • Réduire la couche profonde par la lipolyse.
  • Améliorer la microcirculation et la circulation lymphatique.

La réduction de la couche profonde se fait par l’ hydrolyse des graisses en acides gras, puis les acides gras seront précipités dans le cycle de l’acide citrique où ils seront transformés en pyruvates et lactates, métabolites qui serviront de combustible préférentiel aux muscles qui se contractent à proximité : les acides gras libérés sont ainsi consommés par la contraction musculaire.

Lors d’un effort physique actif (aérobic), le muscle consomme du glucose et du glycogène, l’utilisation des acides gras est alors très réduite. Le travail actif de type effort sportif accélère le rythme cardio-vasculaire, augmente la perfusion de glucose local et son utilisation au moins dans les 20 premières minutes de l’exercice.

Ce n’est que dans un second temps après 20 minutes que les acides gras vont être partiellement utilisés pour les muscles: il faut donc que notre effort soit supérieur en durée à 20 mn.

Les techniques

Nous avons recours à trois différentes techniques pour le traitement de la cellulite détaillées dans les onglets suivants :

Le Palpé roulé manuel et stimulation musculaire électrique : Libération de la vacuole lipidique mais la cellule graisseuse persiste.

La liporadiologie : Amélioration de l’apparence de la cellulite, raffermissement (au niveau du visage, du cou et du corps) ainsi que la circonférence de certaines parties du corps, y compris les bras, l’abdomen, les cuisses, les fesses et le cou.

La cryolipolyse : Qui détruit localement les cellules graisseuses.

TRAITEMENT MANUEL

L’Institut de la Jambe propose une méthode originale et efficace de traitement de la culotte de cheval, de la cellulite et de la peau d’orange.

Palpé roulé pour une diminution de la culotte de cheval

La méthode comprend dans la même séance :

  • Un palpé-roulé manuel pour la destruction des adipocytes.
  • Suivi immédiatement, avant le restockage des acides gras, par une séance de Simulateur de Sport Omboxx.
  • Un drainage général et lymphatique manuel.

En décembre 2010 la HAS suivie par le ministère de la santé a donné les conclusions suivantes sur les techniques de traitement de la cellulite :

  • La mise en oeuvre des techniques à visée lipolytique non invasives, utilisant des agents physiques externes, sans effraction cutanée (ultrasons focalisés, radiofréquence, laser, etc.) présente une suspicion de danger grave pour la santé humaine.
  • La mise en oeuvre des techniques de lyse adipocytaire utilisant des injections de solutions hypo-osmolaires présente un danger grave pour la santé humaine.
  • La mise en oeuvre des techniques de lyse adipocytaire utilisant des injections de produits lipolytiques (phosphatidylcholine et/ou déoxycholate de sodium) présente un danger grave pour la santé humaine.
  • La mise en oeuvre des techniques de lyse adipocytaire utilisant des injections de mélanges mésothérapeutiques présente un danger grave pour la santé humaine.
  • La mise en oeuvre des techniques de lyse adipocytaire utilisant la carboxythérapie présente un danger grave pour la santé humaine.
  • La mise en oeuvre des techniques de lyse adipocytaire utilisant du laser transcutané, sans aspiration, présente un danger grave pour la santé humaine.

En dehors des techniques chirurgicales et du cellu-M6, toutes les autres méthodes ont donc été interdites.

LA METHODE INSTITUT DE LA JAMBE

La méthode proposée par l’institut de la jambe vise donc à donner une solution nouvelle qui respecte les 3 phases identifiées comme étant nécessaires à la réussite d’un traitement contre la cellulite.


Le palpé-roulé manuel

Palpé roulé pour une diminution de la culotte de cheval

Le palpé-roulé manuel est bien connu comme le moyen le plus efficace pour casser un nombre significatif d’adipocytes et libérer les acides gras pour la composante adipeuse de la cellullite.

Il présente l’inconvénient d’être très « physique » pour l’opérateur d’où la recherche de techniques alternatives maintenant interdites.

Différentes variantes techniques permettent de traiter aussi très efficacement l’aspect de peau d’orange et la composante fibreuse lorsqu’elle est présente.

Les acides gras libérés doivent être « consommés » par un travail musculaire dans les 20 mn suivant le palpé-roulé pour éviter leur ré-absorption dans d’autres parties du corps.

Le Simulateur de sport Omboxx


Amélioration de la silhouette grâce à Omboxx

La Omboxx est une technique totalement originale conçue par Omegasport pour faire travailler musculairement de façon ludique et très intense.

Le travail musculaire intensif porte simultanément sur le haut et le bas du corps pour obtenir une consommation énergétique maximale, supérieure au travail alternatif et apte à consommer les acides gras avant le restockage de la façon la plus efficace.

Le SportLab permet aussi, bien que accessoirement pour notre but principal de traitement de la cellulite de travailler le galbes des jambes, les fessiers, ainsi que les muscles pectoraux et la beauté du buste.

Le concept du simulateur de sport OMBOXX

Simulateur de sport Omboxx

Transformer la pratique du cardio-training en salle en activité ludique comme sur un véritable terrain de jeu de squash ou un autre sport de balle pratiqué en indoor.

Dans un espace de quelques m2 le sportif joueur est projeté dans un univers virtuel qui lui demande des efforts très réels dont l’intensité adaptée à chacun est quasi-illimitée.

Dans ce cadre ludique, en interaction avec ses propres efforts et un adversaire réel ou virtuel, le joueur-sportif oublie le temps et l’intensité de l’effort pour se concentrer sur son jeu. Un Kinect for Windows capte la vitessse de pédalage du joueur-sportif ainsi que tous ses mouvements.

Pour se déplacer dans le jeu vidéo le joueur-sportif doit pédaler plus ou moins vite selon les niveaux. Il doit aussi jouer la balle avec une force, une vitesse et une amplitude de mouvement nécessaires.

Les données recueillies sont transmises et intégrées par le logiciel pour être transposées dans le déroulement du jeu vidéo.

Je prends rendez-vous avec la OMBOXX pour faire une partie comme avec un partenaire: fini l’ennui et la souffrance, vive l’excitation et le plaisir de jouer !

Plus d'informations sur le simulateur Omboxx sur le site ici.

Le drainage général et lymphatique


Système lymphatique

Définition :

Le système lymphatique est l'ensemble des structures qui participent dans le processus de défense de l'organisme (défense immunitaire), et joue également un rôle dans la circulation en dehors de la circulation artérielle et veineuse proprement dite.

Le drainage général et lymphatique :

La 3° étape de drainage à pour but de faciliter l’élimination des déchets en général et ceux produits par les 2 étapes précédentes.

Il permet aussi le faciliter la circulation de retour au niveau lymphatique et d’avoir une action sur la composante aqueuse de la cellulite.

DEROULEMENT DU TRAITEMENT INSTITUT DE LA JAMBE

L’objectif de l’institut de la jambe est d’avoir des bons résultats.

Pour bien évaluer les chances de réussite la validation de plusieurs étapes avant et pendant le traitement est nécessaire.


Bilan médical initial

Bilan médical initial

Type de cellulite

La qualité de la réponse au traitement est fortement liée au type de cellulite qui domine chez la personne considérée :

  • Graisseuse : La qualité de la réponse sera moyenne et les mesures hygièno-diététiques seront importantes à considérer.
  • Aqueuse : La qualité de la réponse immédiate est la meilleure mais la récidive sera plus rapide si on ne prend pas en compte les facteurs circulatoires et lymphatiques.
  • Fibreuse : La qualité de la réponse sera la moins bonne avec ce type de cellulite en général installée depuis longtemps.
  • Dominante peau d’orange : Correspond à une altération du derme superficiel.
  • Dominante de capitons : Liés au derme profond.

Etude des facteurs circulatoires

  • Examen clinique.
  • Doppler veineux.
  • Evaluation d’une participation lymphatique.

Etat des lieux hygiéno-diététique

  • Alimentation.
  • Activité physique.
  • Prise de mesures centimétriques, impédance-métrie corporelle, IMC, photographies.

Prise en compte des facteurs personnels

Ces facteurs sont très importants et sont souvent méconnus, ce sont :

  • Le stress.
  • La qualité du sommeil.
  • L’image corporelle et la motivation personnelle.

Critères de sélection des patientes

A l’issue du bilan médical une synthèse est faite selon une grille d’évaluation prenant en compte chacun des éléments.

Les critères principaux seront la valeur de l’IMC (Indice de Masse Corporelle) qui doit être inférieur à 25 et un indice d’impédance-métrie corporelle inférieur à 30% de graisse sur les segments du corps que l’on veut traiter (voir plus loin).

Personnalisation du programme

Une patiente étant éligible au traitement la personnalisation du programme de traitement fait une synthèse entre :

  • Les souhaits de la patiente
    • 4 grands secteurs peuvent être traités, variables selon l’âge en particulier :
      • Les cuisses
      • Les fesses
      • Le ventre
      • Le dessous des bras (ailes de chauve-souris)

Pour des raisons de durée/efficacité du traitement 2 secteurs seulement devront être choisis, par exemple: les fesses et le ventre.

  • Les impératifs liés au type de cellulite
    • Une cellulite fibreuse devra d’abord être défibrosée par un massage spécifique.
    • Une cellulite aqueuse sera en priorité drainée par les massages.

L’institut de la jambe établit la meilleure stratégie possible et met en œuvre les moyens d’action les mieux adaptés sur 10 séances à raison de 2 séances par semaine.


LIPORADIOLOGIE

L’Institut de la Jambe vous propose aussi une approche du traitement de la cellulite par la Liporadiologie.

Liporadiologie Institut de la jambe Liporadiologie Institut de la jambe

LE PRINCIPE

L’appareil de liporadiologie grâce à des pièces à mains de dimensions différentes selon les endroits du corps, réalise simultanément un palpé-roulé mécanique, une action par radiofréquence et une action par LED rouges.

On observe selon les zones et le paramétrage de l’appareil une diminution du volume des cellules graisseuses et un raffermissement de la peau avec un effet « lifting ».

Cette technique peut être proposée seule ou en association avec les autres techniques.

Liporadiologie Institut de la jambe

PLUS EN DÉTAIL


RADIO-FREQUENCE

  • Stimule la circulation sanguine
  • Renforce le système lymphatique
  • Stimule le mébolime lipidique
  • Améliore l’élasticité des ligaments et des muscles
  • Stimule la fabrication de collagène
  • Jusqu’à15mm en profondeur

Il faut normalement 15-20mn pour atteindre la température permettant l’élimination des graisses grâce au système de dépression à 10 MZ, 1 mn suffit

SYSTÈME A DEPRESSION

  • Améliore la stase et l’oedème, accélère la circulation sanguine et lymphatique
  • Favorise l’élimination des toxines
  • Améliore l’élasticité et la tonicité des tissus
  • Améliore les capacités anaérobie : les sujets se sentent relaxés
  • Stimule le système sympathique

ROULEAUX

  • Massage profond
  • Relaxation musculaire
  • Elimination des oedèmes
  • Favorise l’action de la RF

LED

  • Stimulation de la synthèse d’ATP : accélération du développement cellulaire

STIMULATION DANS LE PROCHE INFRA-ROUGE

  • Stimulation du vasculaire et lymphatique
  • Accélère le métabolisme des acides gras
  • Equilibre le PH

CRYOLIPOLYSE

La cryolipolyse Institut de la jambe consiste à détruire les cellules graisseuses par le froid sans altération de la peau.

Cryolipolyse Institut de la jambe Cryolipolyse Institut de la jambe

LE PRINCIPE

L’adipocyte meurt à une température de -9°.

La cellule musculaire et cutanée à -13°.

C'est le principe général de la cryochirurgie.

Approuvée par la très exigeante FDA aux USA cette technique a fait la preuve de son efficacité : Environ 30% des cellules graisseuses des zones traitées sont définitivement éliminées, elles ne reviendront pas en cas de reprise de poids, contrairement à toutes les autres techniques non chirurgicales et aux régimes.

La cryolipolyse est proposée pour des amas graisseux localisés par exemple la culotte de cheval persistante après un régime avec amaigrissement de tout le reste du corps, les poignées d’amour, le double menton, les graisses du ventre …

Totalement indolore et sans danger, cette technique nécessite peu de séances, mais le résultat n’est appréciable dans toute son efficacité qu’au bout de 2 à 3 mois après le traitement.

Jusqu’à 4 zones peuvent être traitées simultanément.